Test SIBOTest SIBO-IMO : test respiratoire à l’hydrogène (H2) et au méthane (CH4) expiré-IMO

Qu’est –ce que le SIBO-IMO ?

Le SIBO (« small intestinal overgrowth ») et l’IMO (« intestinal methanogen overgrowth ») sont des pullulations anormales de microorganismes, caractérisées par un nombre excessif de bactéries et/ou archées dans l’intestin. L’excès pathologique de ces microorganismes peut être asymptomatique ou bien, dans la majorité des cas, il entraine des troubles digestifs avec malabsorptions (carbohydrates, lipides, protéines et vitamines) et symptômes tels que diarrhées et/ou constipation, ballonnements, flatulences, douleurs abdominales et parfois même fatigue, brouillard mental et anxiété. Les facteurs prédisposants relèvent généralement d’anomalies anatomiques ou fonctionnelles. De ce fait, le SIBO peut survenir dans de nombreuses conditions affectant notre état de santé.

Passer un test en LaboratoireCommander un test à domiicile( bientot disponible )

Qui sont les patients concernés ?

Toute personne ayant des symptômes digestifs non diagnostiqués. Le plus souvent, ce sont les patients souffrant du syndrome de l’intestin irritable (SII) encore appelé colopathie fonctionnelle qui développent un SIBO et/ou IMO. Certaines pathologies peuvent également prédisposer à ces pullulations. Les pathologies en question sont généralement des maladies portant atteintes à la physiologie de notre organisme :

  • Troubles de l’acidité gastrique (les bactéries que nous ingérons ne sont pas tuées)
  • Troubles de la motricité digestive (les bactéries qui nous colonisent stagnent et n’arrivent pas jusqu’au colon)
  • Anomalies anatomiques telles que les obstructions, adhérences, etc (les bactéries sont piégées et prolifèrent au mauvais endroit)
  • Immunodéficience (les bactéries ne sont pas ciblées et éliminées)
  • Traitements qui pourraient altérer les mécanismes physiologiques naturels de notre organisme

Que le SIBO/IMO soit simplement à l’origine de symptômes ou bien concomitant à une pathologie, sa prise en charge peut améliorer la qualité de vie des patients en limitant et/ou en éradiquant certains symptômes.

 

Comment se déroule ce test respiratoire ?

Le déroulement de ce test respiratoire consiste à souffler dans un instrument à des temps bien précis avant et après ingestion d’un sucre dilué dans de l’eau. Les bactéries aidant la digestion des sucres se mettent en action dès que le sucre ingéré arrive au niveau de l’intestin. Lors de cette digestion également appelée fermentation bactérienne, des gaz tels que de l’hydrogène (H2), du méthane (CH4) ou encore de l’hydrogène sulfide (H2S) sont produits et seront ensuite expirés après avoir traversés la membrane digestive pour remonter jusqu’aux poumons à travers notre circulation sanguine. Le test respiratoire est un test fonctionnel qui permet de mesurer ces gaz afin de déterminer la présence de pullulations anormales au niveau de l’intestin.
Notre laboratoire est accrédité pour ce test et équipé de l’instrument Quintron mesurant l’hydrogène, le méthane et le dioxyde de carbone (CO2). Le test se déroule sur 3h et nécessite une préparation au préalable, incluant un régime alimentaire sur 24 à 48h, une période de jeun et également un respect de certaines préconisations qui visent à limiter le risque d’erreur de diagnostic incluant les faux positifs et les faux négatifs.
Les préconisations peuvent être consultées directement en cliquant sur ce lien:  Télécharger la fiche des préconisations
En cas de non-respect des consignes, le test ne pourra pas être réalisé.

Comment passer ce test respiratoire ?

Le test peut être réalisé en laboratoire ou bien à domicile pour les personnes éligibles (personne ne présentant aucune contre-indication pour la réalisation du test seul(e) et sans surveillance).
Dans un premier temps, un questionnaire d’éligibilité devra être rempli afin de définir si le test peut vous être proposé à domicile ou bien s’il est préférable de le passer en laboratoire accompagné d’un technicien. Pour les personnes ayant le choix de le faire sur place ou à domicile, elles pourront, selon leur préférence, choisir de réaliser le test dans notre laboratoire sur les sites équipés de l’instrument Quintron ou bien à domicile avec envoi du kit et retour des prélèvements par voie postale. Pour l’examen à domicile, il ne sera pas nécessaire de vous déplacer en laboratoire, les documents indispensables pour l’enregistrement de votre dossier seront à transmettre directement sur la plateforme lors de votre commande. Concernant les personnes qui réalisent le test sur place en laboratoire, votre dossier sera créé le jour de votre rendez-vous et les documents seront à fournir ce même jour avant le démarrage de votre test.
Les documents et informations à fournir pour constituer un dossier sont les suivants :

  • Carte vitale
  • Mutuelle
  • Ordonnance (scan uniquement ou format PDF)
  • Date de naissance
  • Un numéro pour vous joindre en cas de nécessité
  • Une adresse postale à laquelle vous souhaitez que votre kit vous soit envoyé (pour les domiciles)

Les documents listés ci-dessus peuvent être envoyés aux formats JPEG, PNG ou encore PDF. Préférez le scan ou le PDF pour l’ordonnance.
Sans ordonnance lors de votre enregistrement, les parts Sécu et mutuelle seront à régler.

Les sites sur lesquels vous pouvez vous rendre pour passer le test sont les suivants :

En région PACA

  • Laboratoire Friedland (13006)
    23 Rue de Friedland
    13006 Marseille
    04 91 25 41 00
  • Laboratoire Jamet (13281)
    323 Boulevard Voltaire
    13281 La Penne Sur Huveaune
    04 91 36 07 38

Hors région PACA

  • Laboratoire de La Redoute SELAS EIMER
    8A Boulevard Hanauer
    67500 Haguenau
    03 88 93 62 62

Une prise de rdv est obligatoire pour réaliser ce test en laboratoire. Pour le test à domicile, la commande du kit doit se faire en ligne directement sur notre site https://www.ibiote.com/.

Ce qu’il faut savoir ?

  • Une prise de rendez-vous (test en laboratoire) ou bien une commande en ligne (test à domicile) sont indispensables
  • La durée du test est de 3 heures
  • Le non-respect des consignes de préparation à l’examen peut fausser le résultat ou rendre le test ininterprétable
  • Le test est remboursé par la sécurité sociale (excepté pour le méthane, CH4)
  • La carte vitale, la mutuelle et l’ordonnance du médecin sont obligatoires pour le remboursement des parts Sécu et mutuelle